Sécheresse, rides... Les effets délétères du tabac sur la peau.

Perte de densité, déshydratation, rides profondes, teint terne : le tabagisme a aussi des répercussions sur la santé de la peau.

Les Français consomment de moins en moins de tabac. C'est la bonne nouvelle annoncée par Santé publique France le 28 mai, à l'occasion de la Journée Mondiale sans tabac. Dans un communiqué, l'Organisation mondiale de la Santé souligne qu'entre 2000 et 2016, la proportion mondiale de fumeurs est passée de 27% à 20%. On observe également que le nombre de fumeuses est passé de 11% en 2000 à 6% en l'espace de 15 ans. Des chiffres encourageants qui ne doivent pas altérer les messages de prévention. Selon l'OMS, le tabagisme tue encore une personne toutes les quatre secondes dans le monde.  

Si la raison majeure pour arrêter de fumer relève évidemment des nombreux effets délétères de la cigarette sur la santé -cancer, maladies cardiovasculaires...- le tabac a également d'importantes répercussions sur l'état de la peau.  

Une peau très sèche

"On ne va pas dresser la liste des nombreux ingrédients toxiques présents dans la cigarette, car il nous faudrait des heures", pointe Nina Roos, dermatologue à Paris et auteure de Mon site beauté. À l'allumage de la cigarette, celle-ci devient une véritable usine chimique du fait de la combustion. Gaz toxiques, goudrons et métaux lourds ont un effet direct sur l'épiderme.  

Par Camille Moreau,